Un produit que j’aime est toujours lié à une émotion, un souvenir, un partage, une communion.

Le bretzel pour moi, c’est un voyage en famille à New-York où nous le savourions en cas de petites faims le midi. Je vous en avais déjà donné la recette

C’est aussi un court séjour à Europa park où j’ai bien cru ne jamais arriver tant le voyage pour ma dernière fille encore petite à l’époque fût difficile. Alors, quel bonheur que de goûter le bretzel dont mon mari nous contait ses souvenirs quand adolescent il séjourna dans une famille Allemande!

Un produit que j’aime, je ne peux pas m’empêcher de chercher la recette et de le faire en l’adaptant bien souvent. Cela m’a joué quelquefois des tours.

Aussi, parfois, il est plus sage de respecter les consignes avant d’apporter sa signature.
D’autres fois l’erreur est apprenante.
Ce qui compte au final, c’est de prendre du plaisir à confectionner, que ce que l’on propose soit à la hauteur de l’idée que l’on s’en fait, de recommencer si ce n’est pas le cas encore et encore & cerise sur le gâteau, que ce soit du goût de chacun.

Des recettes de bretzel, on en trouve dans les livres, sur internet.

Ma collection de livres sur le pain

Celle que je vous propose est adaptée de mon ami Norbert (pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, c’est mon robot ménager connu du grand public sous le nom de thermomix). Ce jour-là, j’ai juste changer le lait (c’est mon côté écolo qui refuse de contribuer à l’élevage intensif des vaches quand je n’ai pas du lait digne de ce nom) par du lait de soja (de France) et le choix de la farine car chez moi point de 45, 55, ou autre numéro mais Blés de population, Barbu du roussillon, Engrain ou Kamut de chez Les Maîtres de mon Moulin dont j’ai un infini respect pour leur travail.
Pour ces bretzels, j’ai choisi la farine blé de population

♥ Ingrédients pour une dizaine de bretzels de taille moyenne : 

  • 200g de lait de soja
  • 20g de levure de boulanger
  • 300g de farine de blé de population
  • 1 cc de sel fin
  • 1 cs de bicarbonate de soude
  • 1 oeuf pour la dorure
  • 1 cs de fleur de sel (que l’on peut changer par les graines de son choix)

Préparation

  • Mélangez la levure avec le lait de soja tiède. Laisser « mousser » la levure avant d’incorporer la farine et le sel fin.
  • Pétrissez 3 à 4 minutes au robot ou un peu plus longtemps manuellement.
  • Laissez reposer la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume (compter une bonne heure).
  • Chassez l’air et divisez-là en dix morceaux identiques.
  • Formez des boudins de 20 à 30 cm de long, façonnez-les en fer à cheval, puis avec les extrémités, faites un noeud simple que vous rabattez sur l’arrondi pour donner la forme du Bretzel
  • Une fois que vos bretzels sont prêts, placez-les sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
  • Préchauffez votre four à 220°.
  • Dans une casserole remplie d’eau (300g minimum) et de la cuillère de bicarbonate que vous faites frémir, placez délicatement à l’aide d’une écumoire 20 à 30 secondes vos bretzels (faites en plusieurs fois si besoin). Tournez-les au bout de 15 secondes.
  • À la sortie de l’eau, replacez-les sur la plaque du four.
  • Badigeonnez-les avec l’œuf battu
  • Saupoudrez de fleur de sel (ou des graines que vous aurez choisies)
  • Faites cuire 20 minutes dans le four que vous pouvez descendre à 200°

  • Faites-les refroidir sur une grille à la sortie du four avant de les savourer

♥ Bon appétit