Derrière la peur de grossir

« Moins notre vie est troublée par la crainte, plus nous pouvons l’animer par nos désirs. »
Arthur Schopenhauer

Bonjour,

Aujourd’hui, voilà le premier jour du printemps. Cette saison est celle des promesses. Elle est le symbole du renouveau. Elle donne souvent des envies de légèreté.

Alors après avoir passé l’hiver à vous emmitoufler, vous découvrez que vos kilos en trop sont revenus et même ont pris de l’ampleur.

Le printemps vous donne envie de vous reprendre en main (bizarre non cette expression ?). Et vous ne voyez qu’une solution, celle d’entamer un nouveau régime…

STOP !

Oui je vous arrête de suite. Cette solution vous la connaissez par cœur pour l’avoir tenter maintes et maintes fois n’est-ce pas ?

Vous a t’elle apporté sur le long terme autre chose que de la frustration, de la culpabilité, de la perte d’estime, et des kilos supplémentaires ?

Voici ce que Sarah m’a confié :

 » J’ai tant de kilos à perdre, je ne sais pas par où commencer. Si je te dis que j’ai été pendant cinq ans animatrice chez WW, j’ai récupéré 20 kg après ma démission. »

Je ne peux que remercier Sarah pour le courage de m’avoir livré cela et qui ne fait que confirmer ce que je sais déjà et qui est au cœur de mon message et de mon accompagnement : Les régimes ne sont aucunement la solution à vos problèmes de poids.

Ma curiosité me pousse à demander à Sarah si elle serait d’accord de répondre à mes questions pour mettre un peu plus de sens à son histoire et au message que je diffuse.

En voici ici l’essentiel.

« Mes prises de poids sont clairement mêlées à mes émotions.
Une jeunesse troublée par des troubles de conduites alimentaires liés aux déplacements vécus et subis et à la mauvaise ambiance familiale.
Hypersensible, la nourriture est un moyen d’apaiser mes émotions que je ressens avec force et dont je ne sais que faire.
Puis la vie m’amène des expériences parfois difficiles qui contribuent à mes prises de poids régulières, que je perd au rythme des régimes, notamment WW qui me donnera aussi l’occasion d’exercer en tant qu’animatrice. Période que j’ai aimée en aidant les autres, mais que je quitterai après la perte d’une collègue. Reprise des kilos derrière.
Aujourd’hui, je pense que rester à mon poids de forme est un « travail » de toute une vie, aidé par différents outils, mais aussi en restant au contact de ce qui rend joyeux. Que me sentir bien ne vient pas d’un nombre sur une balance. »

Après avoir répondu à mes questions, Sarah ajoute que l’écriture lui a donné l’impulsion de prendre soin du véhicule de son âme. Que confier ses expériences « fait table rase ».

Sarah

La face cachée des régimes

Les régimes me font penser à un autre sujet : les pervers narcissiques. Vous savez ces personnes qui insidieusement vous dévalorisent. Ces personnes qui vous charment pour mieux vous avoir sous leur pouvoir destructeur. Qui savent si bien vous dire ce que vous voulez attendre pour mieux vous casser. Ces gens qui jouent en permanence avec le chaud et le froid au point que vous croyez que c’est vous le problème.

Et bien les régimes pour moi, ne sont rien d’autres que des pervers narcissiques qui dévalorisent et culpabilisent en vous faisant croire que c’est vous qui n’avez aucune volonté, qui ne faites rien comme il faut, qui êtes nul.le et archi nul.le.

Avec les pervers narcissique, la seule solution, c’est la fuite.

Avec les régimes, la seule solution, c’est fuir aussi . Rien de bon ne vous attend.

Derrière la peur de grossir

Le problème c’est que ne voyez pas d’autres solutions.

Comment pourriez vous trouver votre équilibre, vous plaire, aimer votre corps, manger sans cette crainte permanente de grossir dès que vous avalez ce que vous aimez ?

Cette peur je l’ai eu très longtemps. tant que j’ai voulu la fuir, elle ne faisait que réaliser ce que je craignais : GROSSIR après avoir maigri. Grossir encore et encore et toujours plus.

Un jour j’ai appris à affronter ma peur. Je suis allée la voir en face. Et ce qu’elle m’a révélé était juste merveilleux.

Parce que l’autre face de la peur, c’est le désir.

Pas le désir superficiel, celui qui vient quand on demande :

C’est quoi que tu veux si tu veux pas grossir ?

Peut-être vous allez répondre que vous voulez vous sentir bien dans votre peau, mettre votre jolie robe cette été, manger ce que vous aimez, accepter des invitations, avoir du plaisir à manger

Déjà, c’est bien , vous avez repéré votre motivation

Mais si je vous demande :

Qu’est-ce que vous voulez vraiment avec « vous sentir bien dans votre peau, avec votre jolie robe, en mangeant ce que vous aimez, en acceptant des invitations, en ayant du plaisir à manger » ?

Et en répondant à cette question, vous irez à un niveau plus profond qui touche à la vie même.

Alors peut-être que la peur reviendra parce que cela fait combien de temps que vous n’avez pas contacter cette endroit bouillonnant de vie ?

La vie, on la veut tous, mais souvent nous la fuyons en laissant le pouvoir à nos pensées, à notre histoire, à nos émotions.

Mon travail consiste à vous accompagner pour aller à votre rythme retrouver cette liberté alimentaire qui vous fait défaut pour déployer toute votre vitalité, car c’est à cet endroit selon moi que réside la beauté de chacun et chacune. Et c’est à partir de là qu’elle peur se déployer.

Si vous avez envie d’explorer cela, de faire un pas vers vous, de prendre ce temps pour vous, d’être accompagné.e, cheminons ensemble

COACHING ÉPISTOLAIRE

De cœur à cœur avec vous 

Sybille ♥

2018-03-21T14:21:21+00:00

About the Author:

Leave A Comment