Deux vidéos inspirantes

« Parfois, il faut regarder la vie sous un angle différent »

Bonjour,

Dernièrement, je suis tombée sur deux vidéos qui m’ont touchées (vous pouvez les visionner plus loin si cela vous intéresse). Mais peut-être pas pour les raisons qui sont données.

Deux vidéos inspirantes

Trouver la direction

Dans le première ce qui est mis en avant c’est le courage du sportif pour aller jusqu’au bout de lui-même. Il est dit dans la légende « Les batailles de la vies ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides… mais par ceux qui n’abandonnent jamais! »

D’ailleurs dans la vidéo, le public ovationne l’exploit de Derek Relmond, qui malgré une déchirure à la jambe a continué sa course jusqu’à son terme!!!

Cela peut en effet motiver à ne pas baisser les bras, à continuer jusqu’au bout. À se battre pour ses rêves.

Je crois que malgré la beauté de l’exemple, le contexte est aussi à prendre en compte. Et parfois abandonner sera vraiment ce qu’il y aura de mieux à faire.

Pour le sportif en question, cela était très important, peut-être en allait-il de son honneur entre lui et lui. Quoi qu’il en soit, il a fait ce qui était le mieux pour lui.

Cela peut nous impressionner. Nous pouvons reconnaître la bravoure et la force de cet homme dans cette circonstance et nous en inspirer si cela nous fait du bien.

Pour ce qui me concerne, ce n’est pas tout à fait ça que j’ai perçu même si je reconnais ses qualités aussi.

Ce qui m’a profondément émue, c’est le père de l’athlète qui le soutient dans sa douleur et qui sait le lâcher pour que son fils aille seul vers l’objectif qu’il s’était fixé. C’est ce père qui dit à son fils : « tu n’es pas obligé » car il souffre de la douleur de son fils et qui veut lui épargner cette souffrance en prononçant ces mots. Mais qui peut lui faire confiance et l’aimer complètement même si le choix de son fils est différent.

Cette vidéo m’a permis de me poser cette question : quel parent je veux être pour mes enfants ? La réponse donne la direction vers laquelle je tends. Et me montre aussi où j’en suis.

Quand j’ai vues ces vidéos la première fois, j’ai senti dans mon corps des frissons me traverser. C’est signe chez moi qu’il y a quelque chose qui bouge au niveau de l’énergie. Cela vient me dire aussi qu’une compréhension nouvelle arrive jusqu’à ma conscience. J’ai un message à décoder. Ce qui m’aide à faire la traduction de mon corps vers mon esprit, c’est cette question :

Qu’est-ce qui me touche à ce point ?

La réponse vient m’éclairer sur ce qui est important pour moi. Elle me donne des indices sur mes valeurs, sur mes besoins ou encore sur des blessures encore présentes.

Entre être et intuition

Dans la seconde vidéo, il s’agit d’une jeune femme que je trouve sublime. Il est question de féminité et de désir. De critères de beauté et de liberté d’être au-delà du regard des autres. Du rapport au cœur et des jugements.

Cette vidéo peut faire du bien car elle casse les stéréotypes dans lesquels nous nous maintenons en montrant une jeune femme voluptueuse qui apprend à s’aimer.
Elle libère une parole qui va au-delà du poids que l’on porte. Car même s’il s’agit d’une jeune femme ronde, ce discours pourrait être dit par toutes femmes qui souffrent de leur image.


Mais moi ce qui me touche par dessus-tout, c’est son rouge à lèvre. J’adore les détails qui peuvent paraître superficiels, mais qui en ce qui me concerne viennent dire des choses bien plus profondes comme : prendre soin de soi, oser s’affirmer.

Souvent est associé au maquillage, la séduction quand ce n’est pas une manière d’aguicher ou de se cacher. Donc quelque chose qui s’apparente à une forme de mensonge. D’ailleurs, Vous trouverez dans la définition de verbe « maquiller », des mots comme « dissimuler les défauts », modifier l’aspect du visage, falsifier, tromper et autres synonymes tout aussi déshonorants tels que  fausser, contrefaire, truquer, camoufler, déguiser.

Alors que moi j’y vois de la mise en valeur, un éclairage sur une partie de soi, comme ce rouge à lèvre qui apporte de la joie. Qui contribue même à la profondeur du regard de cette femme.

Oui, oui, j’ose croire que grâce à cela , elle peut de l’intérieur rayonner et oser aller dans le monde telle qu’elle est. Pour moi, voir ces lèvres rouges me fait du bien et me donne envie de dire merci pour avoir mis de la couleur dans ma vie.

Une autre chose qui m’a touché ce sont ces derniers mots : écouter son instinct. Cela demande à mon sens une grande connexion à soi car souvent la tête parasite. Écouter son instinct c’est aller dans un monde de ressentis, de non-jugement. Écouter son instinct ouvre à une vie plus large. Écouter son instinct demande parfois de se mettre en pause. Écouter son instinct, ce n’est pas réagir. Écouter son instinct, c’est se faire confiance.

Quand je me sens inspirée, cela vient combler un besoin souvent guidée par ma curiosité. Parfois, je n’y mets pas de mots précis, juste une sensation de rempli à l’intérieur. Et vous qu’est-ce qui vous remplie de joie ?

De cœur à cœur

Sybille

 

2017-12-05T15:56:37+00:00

About the Author:

Leave A Comment