Interview d’Élise Le Frapper Le Pallabre : Émulsionniste d’Amour

Bonjour,

Je suis vraiment heureuse de vous présenter l’interview , je devrais plutôt dire LES interviews d’Élise Le Frapper Le Pallabre. , car il y a une où elle a répondu à mes questions par le biais de l’écriture et une autre en vidéo. Les deux se complétant.

Je suis persuadée que sa vision de la femme, de l’humain pourra vous apporter une nourriture extraordinaire pour vous faire du bien. À déguster sans modération.

Ce que j’aime, c’est explorer les profondeurs. Et vous verrez qu’à travers les interviews, c’est de ça dont il s’agit aussi.

Je ne vous fais plus attendre ou vous laisse découvrir ces beaux moments de partage.

L’interview écrite d’ÉLISE

Elise, dis-nous QUI ES TU ?

Bonjour Sybille, je te remercie beaucoup pour ton invitation, je suis heureuse de partager ce moment avec toi et tes lectrices.
Qui suis-je ? Je suis une exploratrice de la nature humaine et de tout ce qui contribue à embellir celle-ci…. Cela m’amène à regarder toutes nos facettes, nos liens avec la nature, toutes les approches qui valorisent le vivant…toutes les approches sensibles à la Beauté, avec un grand B.




Qu’est ce qui t’a amené à créer ta marque Heuliad ?

​Je suis esthéticienne de formation et j’ai toujours travaillé depuis mes débuts en 2001 avec des cosmétiques naturels. Je ne trouvais pas mon bonheur dans l’offre de soins cosmétiques naturels (et pourtant le choix ne manque pas me direz-vous !)….​
 ​Soit ils n’étaient pas 100% d’origine naturelle, soient ils étaient efficaces mais n’étaient pas BIO, ni sensoriels, soit ils étaient issus du commerce équitable mais peu concentrés en actifs, soient ils étaient bretons, aux algues, mais loin d’être naturels. Bref, j’ai mûri l’idée en 2010 qu’il devait être possible de faire innovant, 100% d’origine naturelle, local, BIO, issu du commerce équitable et très concentré en actifs…. de mettre des ET à la place des OU.
Ce n’est qu’en 2013 après 3 ans de recherches, que j’ai sorti mes 1ers soins HEULIAD, j’y ajouté la dimension naturopathie qui m’était chère et la notion de saison, d’écoute de soi et nos cycles.



Pourrais-tu nous en dire plus sur ton message : Une histoire d’amour ?

J’ai choisi ce message parce qu’il exprime plusieurs idées en 1 !
A la fois il résume assez bien que finalement quoiqu’on fasse, le problème, la solution, le besoin, l’envie, c’est toujours finalement l’AMOUR (ou le manque d’AMOUR).
Il s’agit aussi du cheminement intérieur qui nous anime quand on commence à souhaiter pour soi le meilleur, le précieux, le respectueux et combien cet amour de soi se nourrit au quotidien à travers tout ce que nous choisissons.
Il dit aussi tout le coeur que je mets à concevoir des cosmétiques riches, qui chouchoutent et respectent nos peaux avec des plantes rares et précieuses, des cosmétiques qui sont à notre image…. singuliers, naturels et vrais.

De quelles manières les cosmétiques Heuliad nourrissent les femmes qui les utilisent?

​Au premier degré, il y a bien sûr les plantes…. j’utilise la méthode innovante de l’émulsion à froid, afin de proposer des crèmes ultra-riches en actifs, qui ne seront pas dénaturés pas la chauffe. Ainsi les vitamines et anti-oxydants ne sont pas altérés, les crèmes sont un soin vivant. Les soins Heuliad se composent de 95 % d’actifs en moyenne, sont sans eau, afin de proposer de véritables nectars à la peau.
Au 2ème degré, la philosophie HEULIAD c’est de passer ce temps de soin quotidien à prendre vraiment soin de soi. Chaque crème est un scénario, un message, une ambiance de saison, une couleur, une énergie particulière. En s’y connectant, cela nous aide à être plus présente dans l’instant, à donner une dimension sacrée à ces moments, à toucher le sacré en soi.

Que veux-tu transmettre à travers tes produits ?

​Je cherche​ à donner envie aux femmes de savourer qui elles sont, d’affirmer qui elles sont, de devenir celle qu’elles rêvent d’être. Mes crèmes sont des encourageuses ! Elles nous disent de nous aimer et d’exprimer nos talents, de profiter de la vie en allant vers ce (ceux !) qui nous fait du bien.

Peux-tu nous dire comment tu nourris ta propre estime dans ta vie de tous les jours ?

J’ai pris conscience de 2 ou 3 choses qui me font plaisir, qui me font du bien, qui sont synonymes pour moi d’une bonne journée et j’en fais une priorité chaque jour : Exemple, c’est essentiel pour moi d’aller voir la mer d’une façon ou d’une autre au quotidien, d’avoir un temps de calme face à la mer. Je ne mets pas cette option après toutes les autres parce que c’est trop précieux à mes yeux : je me choisis le plus souvent possible (et je vous assure cela ne nuit à personne !)
Ce ne sera pas un scoop si je vous dis aussi que le moment du démaquillage/soin du soir est un moment incontournable pour moi….

As-tu une recette personnelle à partager pour s’aimer tout simplement ?

Une 1ère recette que j’applique et que je vous propose aussi, c’est de prendre soin de ne plus jamais dire du mal de soi, ni à voix haute, ni à vois basse… On s’apercevrait que c’est bien trop fréquent et que ca suffit comme ça. (Je n’irai pas jusqu’à mettre 1€ dans une tirelire dès qu’un mot négatif sur soi sort de notre bouche….mais presque ! cela ferait un beau cadeau au final !)
La 2ème recette pourrait justement de dire du bien de nous, ou de l’écrire… de tenir un journal de bord de tout ce qui s’est bien passé chaque jour, des choses agréables qui sont arrivées aussi simples soient-elles. Nos pensées créent notre réalité. Et nous pouvons faire évoluer nos pensées, donc….

Qu’est-ce qui t’émeut chez une femme ?

Ce qui m’émeut le plus, c’est quand une femme prend conscience de sa valeur, que son visage s’illumine et que l’envie de passer à l’action la submerge (pour réaliser un de ses projets par exemple). C’est comme si nous entendions si peu souvent des compliments sur nous, des encouragements, que cela nous touche plus que de raison. J’aime beaucoup ces moments de vérité, où chacun parle de ce qui compte vraiment, de ce qu’on ressent, et de ce qu’on pense réellement des autres, de qu’on voudrait faire intimement de sa vie, c’est très fertile pour la suite et bouleversant !


Qu’aimerais-tu dire aux  femmes qui sont soucieuses de leur poids et qui désirent se réconcilier avec elles-même ?


Je vis ce même parcours plein d’embûches que représente le POIDS, je peux du coup dire aux femmes de s’aimer plus sans que l’on puisse me rétorquer « c’est facile pour toi de t’aimer, tu es mince et belle… ». Par contre, je ne dirai pas non plus que je revendique d’être bien avec mes kilos, de m’aimer follement avec mes rondeurs généralisées, de ne pas en tenir en compte, ce ne serait pas ce que je vis non plus.
 Je peux juste dire que là où j’en suis, j’accepte de vivre ce surpoids, je continue de chercher en quoi cela m’arrange de rester en surpoids pour l’instant, d’être lucide sur ce point, je continue à me connaître, à explorer mes atouts et envies… et parfois aussi à détester ces kilos, j’accepte de vivre toute cette palette d’émotions et sentiments.
Je prends soin de moi le plus possible, je réalise les choses qui me tiennent à cœur le plus possible, je ne laisse pas le surpoids prendre toute la place dans ma vie. Je choisis des belles choses pour moi, plutôt que la quantité (sauf pour le chocolat j’avoue !).

J’aime bien proposer un exercice aux femmes : Aller voir leurs proches, leurs amis, en disant qu’elles ont un exercice à faire dans le cadre d’une thérapie, que cet exercice consiste à demander aux autres quelques qualités elles voient en vous, ce qu’elles aiment chez vous, ce qui est spécial avec vous, ce qu’elles diraient  de vous si elles devaient parler de vous à un tiers. Les personnes peuvent répondre de suite, ou prendre le temps de répondre par écrit. Attention aux émotions fortes….
Pour se réconcilier avec soi, je me dis aujourd’hui que le plus important c’est de réaliser que nous avons fait du mieux que nous pouvions jusqu’ici, que les épreuves passées nous ont marquées d’une certaine façon mais que ce n’est pas une fatalité. Je suis aussi intimement convaincue que chacune a des richesses, des talents, des dons et que la clé c’est de les découvrir et de les expérimenter (Plaisir et Joie garantis). Cela devrait occuper une grande partie de nos journées….
L’autre partie de la journée pourrait bien être dédiée à partager des bons moments avec les autres, à s’offrir ce qui a de la valeur à nos yeux, à aller vers les personnes avec qui on partage une passion, à créer (tous les arts au sens très large), à s’émerveiller de tout ce qui est riche chez les autres aussi et dans la nature !
Nous sommes un être vivant, indépendamment de tout le reste, nous sommes l’expression de la magie de la vie, et c’est déjà si beau en soi, nous pouvons aimer cela en nous, le reste suivra…

Élise Le Frapper Le Pallabre, Heuliad

L’interview vidéo d’ÉLISE

Enregistrer

Enregistrer

Que dire de plus après ce merveilleux échange ?

MERCI à ÉLISE de nous avoir accorder de son temps, et transmis sa vibration

Et pour terminer…

laissez-vous inspirer !
Laissez vous toucher par la grâce !
Écoutez votre cœur ! (cela vous demandera d’écouter aussi votre corps !)

Et à très vite

Enregistrer

Enregistrer

2017-06-17T13:22:35+00:00

About the Author:

Leave A Comment