Les carquiñolis, biscuits de mon enfance

Les Carquiñolis sont les biscuits dont je me suis régalée toute mon enfance dans le village perché d’un coin d’Espagne où il sent bon les amandiers. Ce village se nomme : La Fresneda

Ils sont pour moi plus qu’un biscuit. Ils font partie de mon histoire, de mes origines. Ils représentent le goût de l’enfance et de l’insouciance.

Je les retrouvais tous les étés lorsque mes parents, ma sœur et moi partions dans cette endroit merveilleux pour un mois de vacances.

Ils ont le goût de l’Espagne. Ils ont le goût des retrouvailles avec la famille restée là-bas. Ils ont le goût du soleil. ils ont le goût des plaisirs simples. Ils ont le goût du partage. Ils ont le goût du bonheur.

Ces biscuits sont croquants, gourmands, délicieux.

Plus tard, mes filles les ont aimés à leur tour.

Quand je ne suis plus retournée au village aussi souvent qu’au temps de mon enfance, mes parents ont continué à me ramener les carquiñolis.

Les boulangers ne sont plus les mêmes. Les recettes ont changé. Aussi les carquiñolis ne sont plus aussi bons que ceux dont je me régalais. 

Grâce au papier d’emballage, J’ai récupéré les ingrédients qui les composent.

Farine, Sucre, Limonade, Amandes, Œufs, Sel

J’ai fait un tas d’essais pour trouver LA recette des meilleurs carquiñolis du monde. Ceux de mon enfance.

Je vous la partage comme un trésor

Proportions pour 16 à 18 biscuits :

🥄200g de farine (je la choisis de petit épeautre)
🥄130g de sucre
🥄Un peu de limonade (l’équivalent d’un demi verre d’eau environ)
🥄2 oeufs
🥄une pointe de sel
🥄100 à 150g d’amandes entières
🥄graines d’anis ou une 1/2 cc d’amande amère (selon vos goûts)

Préchauffez le four 180°C

Mélangez la farine avec le sucre et le sel, l’anis ou l’amande amère Ajoutez les œufs. Ajoutez peu à peu la limonade. La pâte doit être compacte et un peu collante pour pouvoir être déposée sous forme de boudin de 5 cm de large environs sur un papier sulfurisé. Mais avant, ajoutez les amandes.

Ensuite, déposez à la cuillère la pâte sur le papier sulfurisé pour former un boudin de 40 cm de long environ.

Faites cuire 20 minutes. Sortez du four. Laissez refroidir légèrement quelques instants. Découpez des tranches de 2 à 3 centimètres d’épaisseur dans le boudin pour former les carquiñolis. Remettez au four éteint une trentaine de minutes pour faire sécher les biscuits.

Une fois complètement refroidis, vous pouvez les conserver une dizaine de jours (s’ils tiennent autant) dans une boîte fermée (j’ai une préférence pour les vieilles boîtes en métal).

Savourez sans culpabilité ♥ Savourez chaque bouchée avec plaisir ♥ Partagez votre bonheur ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *