L’interview de Nathalie Antonio Giraud : « raviveuse » de flamme

Nathalie Antonio Giraud de Rêv’elle coaching : Raviveuse de passion

Nathalie Antonio Giraud, je l’ai rencontrée à travers un bootcamp qu’elle animait pour permettre à des entrepreneuses de se rendre visibles, de faire connaître ce qui anime leur âme d’entrepreneuse pour toucher leur clientèle sans se contorsionner.

J’ai le doux rêve de toucher de plus en plus de femmes pour qu’elles puissent vivre leur vie rêvée et exprimer leur Beauté unique, c’est à dire ce qui vit de beau et de vivant en elles . Ce qui les fait vibrer.
Que leur relation compliquée à l’alimentation, et le rapport qu’elles entretiennent avec leur image empêchent d’atteindre.

J’ai la chance à travers la passion qui m’anime, celle d’aider les femmes à se libérer de leurs chaines alimentaires et de leurs chaines tout court de faire des rencontres extraordinaires. Celle-ci en fait partie.

Grâce au travail de Nathalie, j’ai pu me défaire de ma peur de me mettre en avant. J’ai pu aussi intégrer que mon travail est utile. J’ai pu aller contacter ma propre flamme et me dire qu’elle mérite que la fasse vivre pleinement et à ma façon.

Je voulais l’interviewer parce que j’étais certaine que son message pouvait aider nombres d’entre vous à vous connecter à cette flamme.

Vous êtes bien plus que le problème dont vous souffrez. Et en vous autorisant à regarder ce qui anime votre cœur, vous pouvez le dissoudre.

Je vous laisse avec l’interview de Nathalie. Je n’ai pas réussi à couper le début de 30 secondes qui nous montre dans nos « réglages ». Il y a peut être au milieu des coupures, la connexion ayant été perdue.

Mais cela fait partie de cette authenticité dont il est question dans la vidéo, qui est pour nous deux une valeur commune. Cette vidéo est riche de pépites. Prenez ce qui vous fait du bien pour continuer d’avancer sur votre chemin d’épanouissement

Vous pouvez retrouver l’accompagnement de Nathalie sur Rêv’elle coaching.

De cœur à cœur avec vous

Sybille

2018-10-26T15:10:08+00:00

About the Author:

Leave A Comment