Un jour de dispute comme il en existe dans toutes les familles je crois, on m’a lancé en pleine poire : « mais qui es-tu, qui es-tu toi pour me dire ça ? ».

Je n’avais pas encore la trentaine, j’étais mère de deux jeunes filles, mariée au père de ces dernières depuis l’âge de mes 20 ans, souffrant de ce que l’on appelle hyperphagie boulimique depuis encore bien plus longtemps.

À cette phrase lancée dans la colère et le défi, j’ai senti mon corps trembler jusqu’à la dernière de ses cellules. J’ai raccroché et je me suis mise à pleurer.

Qui j’étais ?  J’aurais bien aimé le savoir. Sans doute n’aurais-je pas pris cette interrogation comme une attaque ! Et surtout, n’aurais-je pas eu le sentiment d’être une mauvaise personne.

Car oui, à ces mots, j’ai cru qu’il y avait chez moi de mauvaises choses que je ne connaissais pas mais que les autres percevaient.

Fut-ce le déclic pour aller à la découverte de qui j’étais ?  Je ne le pense pas. Ou alors pas consciemment.

Ce qui est sûr c’est que cette question je me la poserai. J’y répondrai partiellement avec l’aide de thérapies diverses* et variées et en allant me former à la relation d’aide sous différentes formes**.

Je passerai pendant un moment de l’addiction à la nourriture à celle du développement personnel.

Addict un jour, Addict toujours ?

Heureusement que non.

On peut guérir de tout tant qu’il y a de la vie et de l’espoir . C’est en tout cas ma croyance.

Avec elle j’avance pour être qui je suis et devenir la femme que je souhaite être.

Le qui suis-je selon moi n’est pas figé. Comme la vie, il est mouvement. Il est fait de notre histoire, de notre environnement, de nos pensées (qui peuvent changer au cours du temps et des expériences).

Aujourd’hui, je suis donc ce qui m’est arrivé et ce que je décide de devenir.

« Le meilleur moyen de prédire l’avenir est de le créer » Abraham Lincoln

C’est donc enrichie de cette devise que j’habite le monde. Comme une exploratrice du bonheur si difficile et si merveilleux pourtant à tenir ne serait-ce que quelques instants dans son cœur.

Explorer l’être humain, explorer la Vie dans ce qu’elle a de plus beau à offrir, sans pour autant fermer les yeux sur ce qui peut aussi en donner ses reliefs  et ses creux, est ce qui m’anime pour quand viendra le jour du grand voyage, je sois pleine d’avoir vécu.

Dans la vraie vie, je mets mes talents et compétences au service du Spa Chalet Mounier où j’exerce pendant les saisons d’été et d’hiver, le métier choisi adolescente: esthéticienne, ce qui me permet de continuer d’apprendre , d’évoluer, de transmettre l’esthétique qui me fait vibrer.

* 1 an de thérapie à compter d’une fois 1h tous les 15 jours avec une Gestalt-thérapeute
   2 ans de thérapie à compter  d’une fois 1h tous les 15 jours avec un thérapeute centrée solutions 

+ Ateliers de développements personnels notamment avec Sarah Sériévic pour « rompre avec nos rôles », Constellations familiale avec Daniella Conti, image de soi avec Vanina Gallo

** Formée à la relation d’aide Chez Artec
     Formée praticien PNL auprès du Cerfpa
     Certification coaching auprès de Chine Lanzman
     Certification Approche centrée solutions avec Alternatives
     Formée à l’EFT par Maria-Elisa hurtado graciet et Certification auprès de l’école française d’EFT