Se choisir VS choisir méthodes et programmes pour maigrir

Cette vidéo , je l’ai faite alors que depuis plusieurs semaines viennent à moi des informations qui déclenchent une pression dans mon plexus . Cette pression qui me dis :  j’ai de l’agacement à entendre, voir ces informations.

Par exemple, j’ai reçu un message privé pour me donner une idée de programme à vendre en ligne : créer un programme détox pour les personnes qui veulent perdre du poids .

Oui parce qu’en bon marketing, ma cible , c’est-à-dire les personnes à qui je m’adresse sont des personnes qui ne sont pas à l’aise avec leur corps et qui veulent perdre du poids ou ne pas en prendre. Des personnes qui à force de programmes et de méthodes alimentaires ont créé une relation disfonctionnelle à l’alimentation et à elle-même : une relation de souffrance

Cela part sans aucun doute d’un bon sentiment, m’aider à gagner ma vie avec mon activité de coach en alimentation intuitive et image de soi. – Métier dont je vous donne la définition dans la vidéo -.

Mais je crois qu’aucune méthode et aucun programme ne peut faire perdre du poids . Ou plutôt, je pense que les méthodes et les programmes peuvent vous faire perdre du poids, sans régler le vrai problème du poids et de votre relation à votre alimentation et à votre corps. C’est à dire que ce ne peut être que du provisoire.

Avez-vous envie de vivre en permanence avec des méthodes et des programmes ? Cela peut être un choix. Ce n’est pas celui que j’ai fait après plus de 20 ans de guerre avec moi-même et avec la nourriture. Et je ne regretterai jamais ce choix.

« Choisir , c’est être libre » Claudy Mailly

Pour moi, méthodes et programmes s’apparentent à un pansement sur une plaie ouverte. Cela cache l’arbre que cache la forêt.

Or ce que je souhaite, c’est que vous soyez LIBRE de méthodes et de programmes. Que vous n’ayez pas à dégainer un nouveau régime ou autre comportement restrictif la prochaine fois que vous serez invitée chez des amis pour, au mieux refuser ce qu’ils ont proposé lors du repas, au pire décliner l’invitation, ou aller vous faire vomir après vous être resservi du dessert ou engloutir le paquet de chocolat pour ne pas sentir ce qui se passe en vous.

Je ne veux pas que d’ici à quelques mois vous ayez repris ce que vous avez perdu avec en plus une estime de vous encore plus basse parce qu’encore une fois vous seriez face à un échec.

Tant que vous serez à vivre le yoyo avec votre poids , vous vivrez aussi le yoyo émotionnel. Espoir désespoir. Espoir désespoir. Espoir désespoir …avec un désespoir à chaque fois plus profond … Jusqu’à vous laisser tomber presque complètement.

Aller regarder en soi, n’est pas toujours facile car, à cet endroit, plus d’excuses, plus personne pour être responsable . C’est entre vous et vous. Et se regarder en face , c’est aussi voir ce que l’on ne veut pas quand on mange ses émotions par exemple.

Recevez 8 façons d’apprivoiser vos émotions

 

Mais si on ne peut pas regarder les endroits blessés. Si on ne regarde pas en face ce qui peut contrarier , si on n’écoute pas ce que le corps nous envoie comme message, alors on reste dans un système d’auto-sabotage. Et ce système ne permet aucunement de s’épanouir. Vous ne pourrez pas VOUS aider.

Bien sûr, vous trouverez toujours des moyens, des petits arrangements… et tant mieux si vous pouvez vivre avec. Mais en même temps vous vivrez avec ce mal-être diffus.

Hier encore, un ami, lors d’une réception de départ à la retraite du directeur de l’office du tourisme me disait « on sait ce que l’on perd, mais on ne sait pas ce que l’on gagne ». Pour parler du nouveau directeur qui va prendre bientôt son poste.

Je lui ai répondu : « et si  on lui laissait au moins une chance à ce nouveau directeur ».

Avec des pensées pareilles, on reste toute sa vie avec les regrets, les « c’était mieux avant » alors qu’avant ce n’était ni mieux ni pire, c’était … avant. Qu’au lieu de construire, créer, on repère ce qui ne va pas avec comme affirmation : « je l’avais bien dis ». Sauf que l’on crée sa réalité à partir de ses pensées.

C’est ce genre de pensées qui vous maintiennent dans ce mal-être constant, un peu à l’image du hamster qui tourne dans sa roue.

Les pensées, nous en avons des conscientes (souvent les mêmes d’ailleurs) et des inconscientes – plus de 60 000/jour –

Mon travail consiste à les amener à la conscience pour que vous puissiez vivre la vie que vous souhaitez dans un corps (le votre) que vous aimez.

Quand vous aimez quelqu’un, vous désirez le meilleur pour lui n’est-ce pas ? Et bien aimer votre corps est la première étape pour lui apporter le meilleur. Le meilleur étant toujours défini par vous-même selon vos valeurs, vos élans, ce que vous désirez vivre.

Si ce chemin d’introspection en conscience vous tente pour clarifier, pacifier, et créer votre relation à l’alimentation et avec vous-même, je peux vous accompagner le temps qu’il vous conviendra. Vous en trouverez les détails en cliquant sur le bouton juste en-dessous

Body & Mind Up

 

 

2018-08-31T11:38:31+00:00

About the Author:

Leave A Comment