Le sucre : ami ou ennemi ?

« La vie, c’est comme le chocolat, c’est l’amer qui fait apprécier le sucre » Xavier Brébion

Vous aimez à votre grand dam le sucre. Vous entretenez avec lui une relation conflictuelle de je t’aime moi non plus. Vous vous demandez :

 

Le sucre : ami ou ennemi ?

Et sans réponse, vous préférez limiter les rapprochements de peur que cela finissent mal pour vous.

Pour celles qui veulent faire attention à leur ligne, perdre du poids ou ne pas en prendre, se demander si le sucre est leur ami peut paraître incongru tant l’idée que le sucre est, si ce n’est un ennemi, tout du moins un ingrédient dont il faut se méfier.
Le sucre véhicule tout un tas d’à priori est peut-être à raison quand on ne le connait pas suffisamment bien pour en faire son allié.

Une des idées reçue et pas des moindre c’est que le sucre fait grossir.

Laissez-moi balayer cette croyance d’un coup de cuillère. Manger trop de sucre fait grossir comme manger trop de gras, trop de ci ou trop de çà. Et c’est bien dans le trop que la différence existe, pas dans l’aliment en question.

Où est le sucre ?

  • Qu’est-ce qui fait, selon vous, que le sucre est un ami ?

  • Qu’est-ce qui fait, toujours selon vous, que le sucre est un ennemi ?

Quand on a identifié le goût, la douceur, le réconfort, la peur, les effets sur la santé (pour une personne diabétique par exemple). Quand on a repéré ce qui fait que pour soi, on le classe dans une catégorie plutôt que dans une autre, ou même peut-être un peu des deux, ce qui complique ses choix. On peut ensuite décider de façon consciente de s’en faire uniquement un ami , même si on se reconnait dans la définition d’un bec salé, pour apporter plus de légèreté à sa vie.

Oui, car à moins de l’éliminer définitivement (et je vous assure que cela ne va pas être simple) de son assiette, surtout pour des personnes qui comme moi ont une alimentation plutôt végétarienne, il me semble plus judicieux de l’apprivoiser pour s’en faire un ami.
Le sucre est quasiment partout. Vous le retrouvez dans de nombreux aliments mis à part ceux issus des produits d’origine animale sauf les produits laitiers. Concrètement, vous aurez du sucre dans les légumes, les fruits, les céréales, les légumineuses, les pâtes, dans la quasi totalité des produits transformés et bien sûr dans le miel, le sirop d’agave, le sucre de betterave… Bref vraiment dans de nombreux aliments.

Le sucre, c’est quoi ?

Nous avons tendance, en tout cas moi, quand j’entends sucre, à penser d’abord aux pâtisseries, aux bonbons, aux viennoiseries, au chocolat… Beaucoup d’aliments que j’aime déguster (sauf les bonbons que je n’aime pas) et qui pourtant ont une sale réputation par rapport à notre ligne.

En réalité, le terme exact du sucre est glucides. Le terme « glucide » vient du grec « glukus » qui signifie « doux ».

Les glucides font parties des 3 catégories de nutriments qui ont chacun des fonctions spécifiques et dont l’organisme ne peut se passer (à moins d’être respirien – je vous en dirai peut-être un peu plus à ce sujet une autre fois-). Pour infos, les 2 autres sont les protéines et les lipides. Ces 3 catégories sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. C’est leur rôle premier.

À moins d’avoir un problème de santé comme le diabète qui demande de porter une attention accrue à son taux de glycémie, donc à l’ingestion de sucre, ce qui ne signifie pas de l’éliminer de son alimentation, le sucre fait partie intégrante de l’équilibre alimentaire.

Le sucre, une question d’équilibre

L’équilibre alimentaire est important pour qui veut être en bonne santé physique, notamment peser son poids idéal par rapport à son métabolisme. Mais c’est aussi très important par rapport à sa santé psychique.

Et c’est là qu’intervient votre perception. Selon la représentation que vous vous faites du sucre, des idées que vous avez à son sujet, il peut vite devenir l’empêcheur de tourner en rond.

Si vous croyez, comme je l’ai longtemps cru, que le sucre est mauvais pour votre poids, qu’il est le responsable de vos kilos. Alors, il y a de grande chance que cela se vérifie en effet.

Si vous croyez au contraire qu’il participe de votre santé autant physique que psychique. Qu’il vous apporte de la douceur, du plaisir, un moment de partage, de convivialité. Qu’il contribue à vous embellir, et à embellir votre vie. Il y a de grande chance que cela soit vrai aussi pour vous. Comme cela l’est devenu pour moi quand j’ai décidé que l’alimentation qui était source de problèmes serait source de solutions.

Mais alors, puis-je manger autant de sucre que je le souhaite, s’il suffit de changer la perception que j’en ai ?

Rien ne vous empêche de faire un repas de chocolat ou de glace, aliment dont on sait que le taux de sucre est élevé. L’équilibre alimentaire ne se construit pas sur un seul repas. Mon petit doigt me dit, que si vous choisissez de manger que cela pendant plusieurs repas, vous allez très rapidement en être écœurée. C’est donc là encore votre perception qui est au commande.

Depuis que je sais que je peux manger tout ce que j’aime, sans aucun interdit si ce n’est ceux qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai réintroduit quotidiennement dans mon alimentation chocolat, biscuits, confitures sans que cela n’ait d’incidence sur mon poids.

Trouver son équilibre alimentaire

Vous aurez remarqué toutes les tendances, consignes, injonctions alimentaires qui nous sont données. Il y a de quoi être complètement perdue.

Pour moi, je compare cela aux religions, chacune croyant prôner le vrai. Je refuse de rentrer dans cette pensée unique, autant au niveau des religions que des différents régimes alimentaires, ce qui engendre souvent bien plus de problèmes qu’elle n’en résout. Je préfère piocher dans cette diversité riche de créativité ce qui me nourrit au sens large du terme. Et créer ainsi mon équilibre alimentaire. Et dans cette équilibre, le sucre y a sa place comme un merveilleux ami que j’aime avoir à mes côtés pour une authentique relation de complicité, de confiance, et d’estime.

La vie est vraiment plus belle avec le sucre comme ami .

Et vous ? où en êtes-vous de votre relation au sucre ? Désirez-vous prolonger la discussion lors d’une séance découverte gratuite ? C’est possible, nous irons faire le point, il vous suffit de cliquer sur le bouton

Je demande ma séance découverte

À bientôt

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2017-06-07T13:02:26+00:00

About the Author:

Leave A Comment