Blog

7 jours pour Alléger et embellir ma vie

Préambule

Bonjour Et bienvenue pour ce voyage de 7 jours pour alléger et embellir votre vie.

Vivez ces prochains jours comme un voyage.
Je vous remercie de m’y rejoindre pour faire un bout de chemin ensemble.

Avant vous, j’ai mis mes pas dans le chemin et c’est donc lui que je vous propose. J’en connais les bénéfices, les trésors cachés, les merveilleuses surprises. Et aussi les difficultés…

Alors cela ne signifie pas que vous allez y trouver les mêmes, bien que cela soit possible. Mais ce qui est sûr, c’est que vous allez faire plein de découvertes qui vont alléger et embellir votre vie, vous enrichir profondément. 

Je vous souhaite de vous abandonner vraiment pour aller rencontrer la plus belle des personnes : vous-même.

La seule chose que je vous demande, c’est d’ouvrir votre cœur. De l’ouvrir en grand car c’est de là que vous voyagerez à votre rythme.

Ce voyage est destiné :

1. À vous  alléger intérieurement comme physiquement

2. À vous faire du bien sur les plans tête / corps / cœur

3. À stimuler votre créativité

4. À vous faire découvrir des chemins de traverse pour mettre plus de beauté dans votre vie.

Pour cela, vous aurez besoin :

1. D’un temps choisi que pour vous

2. D’un espace (même petit) que pour vous

3. D’un cahier de préférence grand format d’au moins 40 pages blanches

4. De matériels créatifs : magazines, crayons, colle, feutres…

5. C’est facultatif : d’un tapis (style tapis de yoga)

Avant de démarrer, prenez 3 grandes respirations pour vous connecter à votre intention  de départ – Pourquoi  avez-vous  choisi  de faire ce voyage ?-, à votre idéal de vie, et à votre bien-être. Notez cette intention sur votre cahier.

« Mon intention est : … »

Ne vous limitez pas ! Ici vous avez le droit de faire ce qu’il vous plait !

Voici quelques conseils et informations pour vous guider pendant votre voyage :

• Sentez-vous libre d’adapter chaque jour comme bon vous semble. Ne perdez pas de vue que c’est de votre voyage et de votre exploration dont il s’agit.

• Faites-là quand c’est le bon moment pour vous dans la journée. Mais faites-là et faites-en une seule par jour et tous les jours. D’expérience, c’est  la régularité et la qualité  du temps accordé  qui  profite  le mieux.

• Terminez chaque proposition par noter sur votre cahier 

1. Ce que vous avez pensé et gardez uniquement les pensées qui vous font vibrer

2. Ce que vous avez ressenti et ce que vous aimeriez ressentir

3. Ce que vous avez aimé et connectez-vous à un sentiment de gratitude

Prête ? Alors Go !
Cliquez sur l’image pour accéder aux
7 jours pour alléger et embellir votre vie

De mon cœur au vôtre

Le voyage vous a plu et vous désirez le poursuivre ?

Ces 7 premiers jours sont issus du voyage de 30 jours pour alléger et embellir votre vie.

Votre cœur vous dit de continuer , vous pouvez acquérir l’intégralité du voyage pour la somme de 19€.

Ma Madeleine de Proust

Ma madeleine de Proust .


Elle vient d’une recette que j’ai vue chez undejeunerdesoleil dont j’ai adoré le nom italien : torta paradiso.


Sauf que je suis un peu tête en l’air et qu’au lieu des 2 œufs entiers + 4 à 5 jaunes mentionnés , j’ai mis 🥄3 œufs entiers . Quand je me suis aperçue de mon étourderie j’ai préféré mettre 🥄3 jaunes d’œufs afin de rester dans les proportions de la recette initiale .

Après je prends souvent des ingrédients « brut » . Aussi au lieu du sucre glace, j’ai mis 🥄180g du sucre blond.


Est-ce que ce sont ces mondifications qui ont allongé le temps de cuisson ? je ne sais pas. Ce que je sais c’est que j’ai fait cuire cette madeleine bien au-delà des 35/45 minutes recommandées dans la recette . C’est peut-être dû aussi au four(?) . Le mien n’est pas à chaleur tournante comme mentionné chez Edda, ce qui fait que j’ai aussi augmenté légèrement le thermomètre : 180 degré .

Au final, je n’ai certainement pas obtenu le même gâteau , mais je peux dire qu’au #petitdejeuner , il nous transporte au paradis 🥰, celui du village espagnol de mon enfance.


Pour compléter la recette , vous aurez besoin de 🥄200g de beurre que vous mélangerez au 180g de sucre blond . Vous y ajouterez le 🥄zeste d’un citron. Vous ajouterez ensuite les 🥄3 œufs + 🥄3 jaunes un à un . Une fois obtenu un belle pommade , vous ajoutez 🥄100g de farine + 🥄100g de farine de maïs ( dans la recette originale , c’est farine + fécule de pomme de terre). Et vous n’oubliez pas la 🥄pincée de sel qui permet de révéler les saveurs des autres ingrédients. Vous versez le tout dans un moule à manque de maximum 20cm de diamètre beurré et sucré . Vous versez encore un peu de sucre sur le dessus de la pâte


Vous enfournez 35 minutes , vous vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau au cœur du gâteau . Elle ressortira certainement tapissée de pâte . Alors vous remettez au four 10 minutes . Vous vérifiez de la même manière . Et vous recommencez cela jusqu’à ce que la lame soit sèche . Je crois que c’est ce qui a permis à mon gâteau de monter comme une montagne .🥰.


Elle se démoule une fois refroidie ( donc prévoyez de la faire la veille) .


Il y a plus qu’à vous régaler.

Croyances, émotions, besoins et objectifs

Quatre vidéos pour vous aider à intégrer des concepts dans votre expérience face à l’alimentation et les utiliser pour transformer votre relation alimentaire de la paix à l’amour.

Vous sentez que c’est le bon moment pour vous de créer une nouvelle relation alimentaire, une nouvelle relation à votre corps et d’apprivoiser vos émotions?

Vous désirez parler de votre situation pour savoir si mon accompagnement peut vous convenir ?

Je vous propose une séance d’exploration offerte de 45 minutes.

Pour réserver :

Choisissez le créneau qui vous convient

Pour me contacter :

Tél : 06 35 43 39 72
Mail : contact@sybillefernandez.com

Les carquiñolis, biscuits de mon enfance

Les Carquiñolis sont les biscuits dont je me suis régalée toute mon enfance dans le village perché d’un coin d’Espagne où il sent bon les amandiers. Ce village se nomme : La Fresneda

Ils sont pour moi plus qu’un biscuit. Ils font partie de mon histoire, de mes origines. Ils représentent le goût de l’enfance et de l’insouciance.

Je les retrouvais tous les étés lorsque mes parents, ma sœur et moi partions dans cette endroit merveilleux pour un mois de vacances.

Ils ont le goût de l’Espagne. Ils ont le goût des retrouvailles avec la famille restée là-bas. Ils ont le goût du soleil. ils ont le goût des plaisirs simples. Ils ont le goût du partage. Ils ont le goût du bonheur.

Ces biscuits sont croquants, gourmands, délicieux.

Plus tard, mes filles les ont aimés à leur tour.

Quand je ne suis plus retournée au village aussi souvent qu’au temps de mon enfance, mes parents ont continué à me ramener les carquiñolis.

Les boulangers ne sont plus les mêmes. Les recettes ont changé. Aussi les carquiñolis ne sont plus aussi bons que ceux dont je me régalais. 

Grâce au papier d’emballage, J’ai récupéré les ingrédients qui les composent.

Farine, Sucre, Limonade, Amandes, Œufs, Sel

J’ai fait un tas d’essais pour trouver LA recette des meilleurs carquiñolis du monde. Ceux de mon enfance.

Je vous la partage comme un trésor

Proportions pour 16 à 18 biscuits :

🥄200g de farine (je la choisis de petit épeautre)
🥄130g de sucre
🥄Un peu de limonade (l’équivalent d’un demi verre d’eau environ)
🥄2 oeufs
🥄une pointe de sel
🥄100 à 150g d’amandes entières
🥄graines d’anis ou une 1/2 cc d’amande amère (selon vos goûts)

Préchauffez le four 180°C

Mélangez la farine avec le sucre et le sel, l’anis ou l’amande amère Ajoutez les œufs. Ajoutez peu à peu la limonade. La pâte doit être compacte et un peu collante pour pouvoir être déposée sous forme de boudin de 5 cm de large environs sur un papier sulfurisé. Mais avant, ajoutez les amandes.

Ensuite, déposez à la cuillère la pâte sur le papier sulfurisé pour former un boudin de 40 cm de long environ.

Faites cuire 20 minutes. Sortez du four. Laissez refroidir légèrement quelques instants. Découpez des tranches de 2 à 3 centimètres d’épaisseur dans le boudin pour former les carquiñolis. Remettez au four éteint une trentaine de minutes pour faire sécher les biscuits.

Une fois complètement refroidis, vous pouvez les conserver une dizaine de jours (s’ils tiennent autant) dans une boîte fermée (j’ai une préférence pour les vieilles boîtes en métal).

Savourez sans culpabilité ♥ Savourez chaque bouchée avec plaisir ♥ Partagez votre bonheur ♥

L’hamburger végétarien

La street food, vous connaissez ?

Je préfère cette appellation à celle qu’on lui attribue d’ordinaire.

Pour moi, manger ne rime pas avec rapidité.

Bien au contraire.

Alors que dans Street food, c’est plutôt le lieu qui nous est renseigné.

Manger dehors…

Un petit air de vacances même si c’est en marchant, ou comme avec Elsa quand elle est venue à la maison et que les premiers rayons de soleil nous ont fait croire que le printemps s’était bel et bien installé.

Et qu’avec les buns préparés pour la soirée, nous avons réitéré le délice sous les rayons chaud du soleil.

Pour faire des hamburgers végétarien, j’ai l’habitude de préparer mes buns briochés inspirés d’un livre de recettes naturelles d’inspiration urbaine intitulé Street Food Bio de Géraldine Olivo & Myriam Gauthier-moreau

Pour 4 Buns :

🥄300g de farine
🥄16cl (160ml ou 160g) de lait de soja
🥄2cs d’huile d’olive
🥄1cc de sel
🥄2cs de sucre de canne brun
🥄20g de levure de boulanger fraiche ( 1 sachet de levure de boulanger sèche)
🥄2cs de graines -au choix : sésame, pavot, lin…)

Pour dorer : 🥄un jaune d’œuf + 🥄2cs de lait de soja

Émiettez la levure avec le lait de soja tiède. Laissez reposer 5 minutes. Incorporez farine, sucre, huile et mélangez.

À la main, pétrir une douzaine de minutes

Au robot trois à quatre minutes

On doit obtenir une pâte souple, élastique et non collante.

Divisez la pâte en 4 boules. Farinez-les. Les déposer sur la plaque du four recouverte d’un papier sulfurisé. Recouvrez d’un torchon ou d’un film plastique. Laissez pousser entre 1h30 et 2h.

Préchauffez le four à 180°C.

Dorez les buns de la dorure préalablement préparée. Parsemez des graines choisies.

Faire cuire entre 17 et 20 minutes

Laissez refroidir avant de couper en 2 pour les garnir.

Pour les miens, j’ai choisi d’y mettre

  • Des lamelles de poivrons cuits au four

  • Des morceaux d’avocat (parfois si j’ai fait un guacamole, alors je « beurre mes buns de cette préparation)

  • Un morceau de tofu fumé

  • quelques pincées de piment de cayenne

J’ai accompagné le tout d’une fricassée de carottes/courgettes.

Vous pouvez, selon vos goûts, laisser parler votre créativité.

Maintenant, vous n’avez plus qu’à vous régaler.